Retour d'Outremeuse

Publié le par Sébastien Martineau

J'ai un problème avec la Belgique. A chaque fois que j'y mets les pieds, je me retrouve dans un état de confusion linguistique troublant. Je me souviens de mon premier passage à Bruxelles, en 2007. J'arrivais d'Allemagne et, ayant conscience d'être toujours à l'étranger, mais pas tout à fait, lorsque le moment s'est présenté de demander mon chemin à quelqu'un... eh bien je l'ai fait en allemand. Allez comprendre.
Photos-1-0944.jpg
J'étais hier à Liège, en Wallonie, aussi connue sous le nom de Lüttich en allemand, Luik en néerlandais. Liège n'est qu'à une heure et des poussières de Cologne en train... et en théorie. Mais le Thalys est presque aussi ponctuel que l'ICE allemand (qui fait le même trajet pour 1€ de plus) et donc il vaut mieux compter 1h20 ou 1h30. Je devais aller récupérer des valises flambant neuves, gagnées sur internet, à un concours pour lequel je n'avais même pas donné la bonne réponse. Mais ce qui est pire, c'est que le mec qui aurait dû gagner n'a pas gagné pour autant. C'est une longue histoire.
Photos-1-0874.jpgEnfin, tant qu'à aller à Liège, j'en ai profité pour visiter. Quand on arrive à Liège depuis Cologne, on descend à Liège-Guillemins, une gare très moderne un peu à l'écart du centre-ville. Le bon quart d'heure de marche pour rejoindre celui-ci n'incite pas tout à fait à l'enthousiasme. Liège ne fait pas partie de ces villes qui vous en mettent plein la vue. Non, en fait Liège, avec ses 190.000 habitants, ressemble à une ville travailleuse, pas très très riche, un peu grise sur les bords (de la Meuse). Cette impression est encore plus forte dans le quartier d'Outremeuse, que l'on rejoint en traversant la Meuse (si, si, véridique) depuis le centre historique.

Pour faire simple, Liège, ça peut ressembler à ça (le grand bâtiment sur la droite, c'est le palais des princes-évêques) :
Photos-1-0932.jpg
Et puis par moment, ça ressemble aussi pas mal à ça :
Photos-1-0917.jpg
Vu que j'étais en mode touriste, j'ai visité la cathédrale Saint-Paul, où j'ai croisé ce monsieur à l'air songeur.
Photos-1-0893.jpg
J'ai ainsi appris que Saint-Paul n'était devenue la cathédrale qu'après la destruction de Saint-Lambert au moment de la Révolution liégeoise, dont je n'avais bien sûr jamais entendu parler. Il se trouve que Liège fut pendant huit siècles la capitale d'une principauté puissante, dirigée par les évêques de la ville. A la fin du XVIIIe siècle, quasiment en même temps que la Révolution française, les Liégeois ont chassé l'évêque, qui est revenu, qui a été rechassé... Finalement, les révolutionnaires se sont imposés et ont décidé de raser la cathédrale, dont la taille était comparable à celle de Notre-Dame de Paris.

On peut d'ailleurs visiter les ruines de la cathédrale Saint-Lambert, sous l'actuelle place Saint-Lambert, face au palais des princes-évêques, où régnaient les fameux évêques qui étaient aussi des princes. Le musée s'appelle l'Archéoforum, et l'on y découvre des traces de quatre églises successives et d'une immense villa gallo-romaine. C'est une visite assez étrange, car le site avait commencé à être transformé en parking souterrain au milieu des années soixante-dix. C'est donc assez bétonné, mais ce contraste est assez intéressant.

Après ça, je suis passé prendre mes valises, rangées les unes dans les autres, que j'ai fait rouler jusqu'à Liège-Guillemins. Et j'ai repris le train pour Cologne, où je suis arrivé avec à peine 10 minutes de retard.

Publié dans Ailleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article