Quand Rome recrutait ses empereurs à Cologne

Publié le par Sébastien Martineau

Comment ça, Néron était Colonais ? On apprend de ces trucs dans les soirées allemandes. Néron... C'est pas ce chic type qu'avait trouvé un taf d'empereur romain ? Celui que des mauvaises langues ont accusé d'avoir incendié Rome, alors qu'il était même pas là, parti en vacances qu'il était ?

Et donc, les Romains, les maîtres du monde connu (sauf un petit village d'irréductibles....), ils auraient pris un Allemand ? A Rome ? Pour la Banque centrale romaine, encore, je dis pas, mais pour le poste suprême... Ils auraient pas plutôt pris un Belge ? Un Hermanus van Rompuynus...

Et puis Néron, c'était quand ? Posons la question à Wikipédia : « Néron accède au trône le 13 octobre 54, à la mort de son grand-oncle et père adoptif Claude (Claudius), Empereur de Rome. »

On vient donc de fêter - dans l'indifférence générale - le 1956e anniversaire de son arrivée sur le trône. Mais l'info à retenir, c'est celle concernant Claude. Le Claude. Celui qui a donné son nom à Cologne, en l'an 50. Et il a fait sobre : « Colonia Claudia Ara Agrippinensium ».

Colonia pour colonie.

Claudia pour Claude.

Ara pour autel.

Agrippinensium pour Agrippine, la femme de Claude.

Pas super pratique comme nom de ville, surtout quand tu dois écrire ton adresse sur des formulaires gravés à la main sur des plaques de marbre. Alors les gens utilisaient volontiers la version courte : C.C.A.A.

Enfin, revenons à notre Néron. Si Néron est Colonais, c'est par sa mère, Agrippine la Jeune, fille  du général romain Germanicus, qui se trouve être le frère du Claude. Vous me suivez toujours? Vous avez intérêt, parce qu'ils ont une famille gratinée... Agrippine était née à Cologne, qui ne s'appelait pas encore C.C.A.A., mais Ara Ubiorum.

(Là, Wikipédia me met en garde sur la fiabilité des sources. Hum. En même temps, si je voulais une source sûre, je ne serais pas en train de lire Wikipédia, non?)

Néron est le fils d'Agrippine et d'un certain Gnaeus Domitius Ahenobarbus, bizarrement pas passé à la postérité. Alors qu'il est âgé de 11 ans, sa mère, veuve, se remarie avec le Claude, qui était devenu empereur quelques années auparavant. Le Claude adopte Néron (en vrai, il s'appelait Lucius, enfin dans un cas comme dans l'autre, ça fait pas très germain) et a le bon goût de mourir empoisonné le fameux 13 octobre 54. Néron a 17 ans et devient empereur romain.

Bon, par la suite, faut bien le dire, ça va pas très bien se passer pour lui. Mais j'imagine que les Colonais vous diront que c'est son côté italien. Parce que j'ai oublié de vous dire, mais le Lucius, il était né en Italie. Sa famille, aussi bien du côté paternel que maternel, était romaine. Son seul lien avec Cologne, c'était que sa mère y était née, pour la bonne raison que grand-papa y était stationné. Elle aurait aussi bien pu naître au camp de Babaorum. C'est dingue, si on y pense deux secondes, Néron aurait très bien pu être breton. Heureusement, j'ai pas que ça à faire. Et je vais laisser Néron là où il est, qu'il soit romain, breton ou colonais. Des générations de vers de terre pas du tout nationalistes lui sont passés sur le corps sans se poser de question et c'est très bien comme ça.

Publié dans Oh! de Cologne

Commenter cet article

Cha 26/10/2010 21:53


"Vous me suivez toujours?" - Non! Je me suis perdue dans ses relations familiales colonaises compliquées antiguées....