Oh! de Cologne

Publié le par Sébastien Martineau

Quelques petites lectures à vous conseiller.

  • Une courte revue de presse post-Lena sur le site presseurop. Avec cette question de Die Welt : "L'Europe nous aime. Comment a-t-on mérité cela?"
  • Allemands et Autrichiens, "L'amour vache par-dessus les Alpes" par Newsweek Polska, aussi sur presseurop. Où l'on apprend que "confiture de prunes", ça ne se dit pas pareil en Allemagne et en Autriche et ça c'est essentiel.
  • "La saucisse qui résiste à tout", sur un kiosque mythique, à Berlin. Un article du Spiegel, publié sur Ulyssemag.com
  • Le Point consacrait en janvier (je viens de tomber dessus) un article au musée Folkwang, encore lui. "Van Gogh, Cézanne ou Gauguin égayent la Ruhr...", il s'appelle, l'article. Alors d'une, pourquoi "ou"? Ne peuvent-ils pas égayer ensemble? De deux, franchement, est-ce que la Ruhr a vraiment besoin d'être "égayée" par des peintres morts? Sûrement, à en croire le journaliste qui commence son article par ces mots d'une profondeur digne des puits de mine de la Ruhr : "De larges baies vitrées donnant sur la grisaille industrielle de la Ruhr : le nouveau musée Folkwang d'Essen, riche de nombreuses toiles impressionnistes, ouvre ses portes samedi dans cette région minière et industrielle sinistrée de l'ouest de l'Allemagne."
  • Un article de The Economist (en anglais) sur la défense de la langue allemande, contre l'invasion de l'anglais notamment, et la campagne menée par le ministre des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, pour faire de l'allemand le "langage des idées". 
  • Enfin, deux articles sur Rue89, l'un consacré à Louise Bourgeois, dont je vous parlais récemment et qui est décédée en début de semaine, l'autre au club de football de Sankt Pauli (tiré des Cahiers du football) , un club de Hambourg pas tout à fait comme les autres, qui rejoindra la 1re Bundesliga la saison prochaine.

Publié dans Oh! de Cologne

Commenter cet article