From Cologne with news (7)

Publié le par Sébastien Martineau

Une sélection des informations qui m'ont marqué ces derniers jours, dans le NRW et au-delà. En bref et en liens. Cette semaine, du festival d'impro, de la fièvre pré-Eurovision, des usagers du train pas contents... Et dans un style moins léger, des accusations de pédophilie qui se multiplient contre l'église catholique, et du Berlusconi, parce que vraiment ce qu'il se passe en Italie, ça dépasse l'imagination.

Photos-1-1158.jpg
And the winner is... Mona Tawussi ! Je suis sûr que vous attendiez avec impatience le nom du gagnant de l'Étoile d'or du festival d'impro de Cologne. Et bien c'est la concurrente de Hambourg (en bas à gauche sur la photo) qui s'est imposée. Et ça n'a pas fait la Une des journaux, ça non. Pas une ligne, ou alors bien cachée.



Une diagonale du vide dans le nord-est du NRW? C'est en tout cas ce qu'ont l'air de penser certains habitants de la Westphalie orientale et de la Lippe, deux petites régions situées au nord-est du NRW. Une association d'usagers baptisée "Pro Bahn" (Pro-train) se plaint de voir la zone de plus en plus isolée des grandes lignes nationales. Au centre des critiques : la Deutsche Bahn, l'équivalent allemand de la SNCF, accusée de supprimer des lignes Intercity (qu'on pourrait comparer aux Corail). Du coup, les habitants sont contraints d'utiliser des trains régionaux pour rejoindre le réseau grandes lignes, à Cassel, dans le Land voisin de Hesse. Ce trajet, qui représente en moyenne 110 km (ça dépend où habitent les gens forcément) leur prend entre deux et trois heures, en comptant parfois deux changements et 380 km... (Source : le site internet du groupe WAZ.)

Comme quoi, en Allemagne aussi, les gens se plaignent d'un recul sur les services publics.



Notre star pour Oslo... le verdict ce soir. L'Allemagne en avait marre de ne jamais gagner à l'Eurovision (elle-aussi...). L'un des animateurs vedette de la chaîne publique ARD, Stefan Raab, a décidé de prendre les choses en main et lancé "Unser Star für Oslo" (notre star pour Oslo), un concours de chant destiné à trouver la perle rare pour défendre les chances allemandes fin mai à Oslo. La finale tant attendue - Sapperlot!, ma télé ne fonctionne plus... - a lieu ce soir et oppose deux jeunes femmes : Lena Meyer-Landrut et Jennifer Braun.

Pour ceux qui voudraient faire du rattrapage, j'ai découvert un blog dédié à l'Eurovision, qui a sélectionné les meilleurs moments de l'émission, en vidéo.

Mise à jour le 13 mars : c'est la jeune Lena Meyer-Landrut, une lycéenne de 18 ans originaire de Hanovre, qui a été désignée par les téléspectateurs pour représenter l'Allemagne à Oslo. Ils ont également choisi la chanson qu'elle devra interpréter, "Satellite".



L'Église catholique débordée par des accusations de pédophilie. Depuis des semaines, les révélations se sont multipliées concernant des abus sexuels dans des écoles catholiques en Allemagne. Les faits remontent pour la plupart aux années soixante-dix et quatre-vingts. Dans la région, plusieurs dénonciations concernent des écoles des environs de Münster. Le chef de l'Église catholique allemande, l'archevêque Robert Zollitsch, était aujourd'hui en visite au Vatican, pour évoquer cette sombre affaire avec le Pape Benoit XVI. A l'issue de cette entrevue, il a à nouveau présenté ses excuses aux victimes d'actes de pédophilie commis par des prêtres. Il a par ailleurs annoncé qu'un évêque serait nommé "référent" pour faire toute la lumière sur cette affaire.

  • En savoir plus : Un article du Monde (sur la base d'une dépêche AFP) mis en ligne aujourd'hui.


En Italie, quand la loi ne t'arrange pas, change-là ! Les nouvelles qui arrivent d'Italie - un pays que j'aime beaucoup et que je connais plutôt bien - sont préoccupantes. Je m'éloigne à la fois du sujet de ce blog et de toute objectivité pour vous dire ça, mais je trouve que l'évolution actuelle de l'Italie est très inquiétante. La majorité de droite s'arrange, encore et toujours, pour changer la loi dans l'intérêt du chef du gouvernement. Jugé, rejugé, par des magistrats qu'il accuse d'être communistes, Berlusconi s'en sort encore et toujours. Il se maintient au pouvoir et cela avec le soutient massif d'une partie de la population italienne. Cette Italie-là, ce n'est pas l'Italie que je connais.

Berlusconi est en train de détruire les piliers de la société italienne, la justice, les médias, la confiance dans l'État... Ils n'avaient pas besoin de ça, dans un pays qui cumule les handicaps, entre la mafia, le déséquilibre nord-sud et les dérives à répétition des hommes politiques vers le clientélisme, voire pire. Un mouvement citoyen essaye de se développer en Italie en réaction au système Berlusconi et je crois qu'il mérite toute notre sympathie.

Un peu de lecture à ce sujet :



Et pour ceux qui ont encore de l'appétit après ça
:

Publié dans From Cologne with news

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article