À Cologne, les fous sont lâchés... jusqu'à demain

Publié le par Sébastien Martineau

C'est aujourd'hui le cinquième jour de la cinquième édition du Festival d'improvisation de Cologne, le Kölner ImproFestival. Je suis allé faire un tour à la séance Publikumslieblings (les chouchous du public) hier soir. Douze candidats, un seul vainqueur, qui est reparti avec un cœur géant en peluche et le droit de concourir ce soir pour l'Étoile d'or de l'impro.

Photos-1-1094.jpg
La séance Publikumslieblings, c'est un peu l'heure de gloire des outsiders. Douze candidats venus de toute l'Allemagne, pas forcément les meilleurs, mais pas les moins motivés. Sur scène c'est du grand n'importe quoi organisé. Le public choisit des thèmes, la présentatrice Eva Thiel les détourne, les arrange, en fait un peu ce qu'elle veut. De son côté, le pianiste ajoute une petite touche tragique ou joyeuse, un peu de suspense ou un chouilla de tendresse. Il ne reste plus aux concurrents qu'à se débrouiller avec ça. On a vu des dialogues de fenêtres, un matelas amoureux, une noix star de la chanson et une maniaque de la propreté cirer les pompes avec ses cheveux...

Un trio particulièrement inspiré a dû se prêter au jeu du A fait la voix de B, qui fait la voix de C, qui fait la voix de A... chacun devant mimer simultanément ce que sa voix lui fait dire. Au bout de 5 minutes, je n'avais toujours pas bien compris qui était le géologue, qui l'ex-petit ami et qui la jeune fille qui venait de le quitter... Tout ça alors qu'un volcan menaçait de se réveiller. Ce qu'il n'a pas manqué de faire. Mais l'essentiel, c'est que j'étais bluffé (et que j'ai réussi à comprendre presque tout ce qu'ils ont dit en allemand...).

C'était l'un des grands moments d'une soirée qui a duré deux heures environs. A la fin, le public a fait ses comptes et décerné le cœur en peluche à un certain Ben, de Cologne. Une victoire sur le fil et à l'applaudimètre face au sympathique numéro 10, de Berlin. Ben, genre de Sammy sans son Scooby-Doo, devra ce soir pousser un peu son talent, s'il veut faire le poids face aux meilleurs d'Allemagne, en scène pour l'Étoile d'or, le Goldener ImproStern.



Kölner ImproFestival, du 2 au 7 mars 2010, dans différents lieux de Cologne. Le festival a été créé par la troupe d'improvisation Clamotta.

En marge des manifestations en public, une série d'ateliers a été organisée pendant toute cette semaine, sur des thèmes comme " Apprendre des maîtres - Tchekhov, Schiller, Brecht et le théâtre d'impro", "Beaucoup, beaucoup de personnages - les méchants, les bons et les autres" ou encore "Le maquillage pour l'impro".

 

Publié dans Cologne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article